A quelques minutes de l’Aunis Marais Poitevin, offrez-vous un restaurant sur le vieux port de La Rochelle, un après-midi shopping ou encore la visite d’un des nombreux musées de la ville.

La Rochelle avec ses trois ports et sa vieille ville chargée d’histoire est immanquable. Prenez le temps de flâner dans les ruelles, de visiter le plus vaste port de la façade atlantique aux Minimes et surtout d’admirer la carte postale offerte par l’alignement des 3 célèbres tours : celle de la Chaîne, de la Lanterne et plus loin la tour Saint Nicolas.

La Rochelle, belle et rebelle

On évoque en premier ses fameuses tours, gardiennes fidèles de la cité océane, puis, son agréable vieux port piéton où les terrasses ensoleillées s’animent au fil des saisons. On aime ensuite se perdre dans les méandres de ses ruelles où l’on découvre les mille et une facettes de la belle ; ses arcades, ses pierres si blanches et ses maisons à pans de bois. Toute l’année, La Rochelle vit au rythme du soleil, de ses festivals et de ses nombreux événements.

Ici vous pourrez déguster les produits de la mer, faire de la voile, profiter des belles plages de l’Île de Ré ou de la station familiale de Châtelaillon-Plage. Le Pays Rochelais c’est aussi des événements mémorables toute l’année comme les Francofolies, le grand rendez-vous musical au pied des tours, le Grand Pavois, un salon nautique à flot ou encore le Festival International du Film. Côté sites de visite, les possibilités sont nombreuses en commençant par l’aquarium, grandiose, le musée maritime sans oublier l’incontournable visite des tours.

clo-et-clem-reportage-velo-francette-49-fin-droits-dec-2025

Flânerie dans le centre historique

La carte postale est immanquable et inutile de résister à l’envie d’une balade le long du vieux port. Admirez la tour de la Chaîne, la plus basse, puis l’imposante tour Saint-Nicolas et au loin la tour de la Lanterne. Épargnées de la destruction des remparts, elles marquent fièrement l’entrée de la ville par la mer. Installez-vous sur une des nombreuses terrasses de café qui longent le vieux port et profitez du panorama.

Pénétrez dans le cœur de la ville et laissez-vous aller à déambuler dans les ruelles. Dans le centre historique la vie bat son plein. Les boutiques aux vitrines colorées attisent votre curiosité et les senteurs gourmandes des restaurants et du marché vous ouvrent l’appétit.

Vous découvrez les arcades, témoins de la vocation commerçante et marchande de La Rochelle, les grands hôtels particuliers, l’étonnant édifice de l’hôtel de ville ou encore les maisons d’armateurs.

La blancheur des pierres étonne parfois ; les étrangers, notamment les Anglais, avaient coutume de l’appeler « la ville blanche » à cause de l’éclatante blancheur de la ville vue de la mer.

Site de l’Office de Tourisme de la Rochelle

Halte gourmande rochelaise

Envie de boire un verre dans un bar hors du commun ? Pressez le pas jusqu’au bar du France 1 ! Au fond du bassin des chalutiers, à côté du Musée Maritime, le bar du France 1 est ouvert d’avril à fin octobre. Situé à bord d’une ancienne frégate météorologique de 1958, ce bar offre un cadre inédit pour bien commencer la soirée à La Rochelle.

Quant aux dîners en amoureux, en famille ou entre amis, la rue incontournable pour dénicher un petit restaurant à l’écart des attrape-touristes est celle de Saint-Jean du Pérot, non loin de la tour de la Chaîne.

L’avis du comptoir local

On adore aller chez le glacier Ernest, sur le Vieux-Port, déguster des glaces artisanales aux parfums gourmands et aux associations étonnantes. On a un faible pour la « melon-fraise-pineau », un condensé des meilleurs produits locaux !

la-rochelle-centre-villefgiraudon-ot-la-rochelle

Zoom
Quelles sorties bateau peut-on faire depuis La Rochelle?

On peut découvrir La Rochelle depuis l’océan à bord d’un catamaran, faire une sortie familiale de quelques heures pour aller au plus près de l’incontournable Fort Boyard ou bien réaliser une excursion sur les îles d’Aix, Ré ou Oléron au départ du Vieux-Port.

Le quartier des Minimes

Ce quartier dynamique où vit la jeunesse étudiante de la ville possède une plage agréable et un port de plaisance qui figure parmi les plus grands d’Europe. Situées à seulement 15 minutes à pied du centre-ville, les Minimes ont de quoi plaire. Vraie petite cité dans la ville, le quartier s’anime en saison autour de ses commerces et ses restaurants. Ici, les maisons modernes côtoient de petites résidences aux lignes épurées.

Un port gigantesque

15 kilomètres de pontons, sur un domaine de 50 hectares : le port des Minimes impressionne par son ampleur. Ses 4 500 places en eau profonde font de lui l’un des plus grands ports de plaisance d’Europe. Ici se côtoient vacanciers et professionnels du nautisme. Les écoles de voile y proposent des stages pour toute la famille ! Côté activités nautiques, on peut y pratiquer entre autres le jet ski, la bouée tractée, le paddle, etc.

Le port accueille également bon nombre d’événements, dont le Grand Pavois, le célèbre salon nautique international à flot. L’occasion d’apercevoir des sports nautiques, mais aussi d’admirer et visiter de nombreux voiliers modernes ou anciens sur plus de 100 000 mètres carrés d’exposition ! L’événement se poursuit jusque sur la plage des Minimes, où de nombreuses activités d’initiations et de démonstrations sont à découvrir.

Balade en bord de mer

Au pied de la plage des Minimes commence un sentier idéal pour une promenade le long du littoral. A pied ou à vélo, partez depuis la « Pointe des Minimes » et parcourez quelques kilomètres dans un environnement calme et verdoyant. Un itinéraire idéal pour prendre un peu de hauteur et découvrir de magnifiques points de vue sur l’océan.

Un tour à la plage

Face au phare du Bout du Monde, la plage des Minimes, facile d’accès, en pente douce, est appréciée par les familles. Son orientation plein ouest vous permet de contempler de superbes couchers de soleil à toute époque de l’année. Labellisée « Tourisme et Handicap », des équipements y sont proposés pour les personnes en situation de handicap.

Port de la Rochelle
voilier-au-large-otamp-mchoucq-2-aspect-ratio-977-1280

Zoom
Où se garer à La Rochelle?

Pour profiter pleinement de votre escapade, voici nos bons plans et astuces pour trouver des parkings gratuits ou pas chers à La Rochelle :

  • se garer sur la partie gratuite de l’Esplanade des Parcs ou au parking relais Jean Moulin : ce dernier est payant, mais vous profitez de la navette en bus incluse !
  • laisser sa voiture derrière le musée maritime et marcher jusqu’au vieux port, ou traverser avec le passeur (navette maritime à 1€).
  • se garer sur le parking aux Minimes : le parking est un peu éloigné du centre ville mais gratuit et le bus de mer vous permet de rejoindre facilement le centre de La Rochelle (3€). Une petite balade sur l’eau qui ravira les plus jeunes !

clo-et-clem-reportage-velo-francette36fin-droits-dec-2025
la-rochellebaptiste-rannou10

Il était une fois La Rochelle…

Protégée par les îles de Ré, d’Oléron et d’Aix, La Rochelle a, de tout temps, été considérée comme une rade sûre et s’est très rapidement développée. Cité millénaire, celle qu’on surnomme la rebelle, s’est souvent distinguée des autres villes de France au fil des siècles.

Village de pêcheurs

Un petit village de pêcheurs bâti sur un rocher, voici les débuts de la ville de La Rochelle, au Xème siècle. Le village prospère vite et la cité océane devint un port important dès le XIIème siècle. A la même époque, et ce sera la toute première ville de France à le faire, un maire est nommé à sa tête. Cet élu, Guillaume de Montmirail, profitera habilement des conflits qui opposent la France à l’Angleterre pour accroître richesse et privilèges.

La Rochelle protestante

Au XVIème siècle, la ville, sous influence calviniste, devint une citadelle protestante. De nombreux sièges s’ensuivirent. Entre 1562 et 1598, la région est déchirée par 8 guerres de religion successives. Les terres sont alors dévastées, les abbayes et les églises détruites et la population doit faire face à de terribles épidémies. En 1627, la ville attaque les troupes royales qui, en représailles, assiègent La Rochelle. Le siège de Richelieu va durer 13 mois, jusqu’à l’accord de la grâce royale.

A la conquête du nouveau monde

Grâce au commerce maritime avec le Canada et les Antilles, La Rochelle retrouve vite sa prospérité. Elle connaît ensuite la Révolution et les guerres napoléoniennes, où les blocus continentaux diminuent fortement toute forme de commerce maritime. Il faut attendre l’inauguration du port de la Pallice en 1890, pour que se redynamise la ville.