29 août. Un soleil caressant, une brise légère. Déjà, la cloche de l’école semble avoir rappelé les vacanciers, et le Marais reprend ses allures de site mystérieux et inexploré. On file alors en direction de Taugon, pour une promenade ressourçante.

C’est le circuit du canal de la route d’eau que nous suivons aujourd’hui. Une courte randonnée d’environ 5km, idéale pour un début d’après-midi ! On se gare au niveau du site des Echappées Nature de Taugon, et l’on commence alors notre marche en suivant le sentier nature. Une butte en terre domine les marais, où les panneaux du sentier d’interprétation nous expliquent la formation du Marais Poitevin.

Le circuit nous fait longer le canal de la Route d’eau jusqu’aux Combrands. Le lagunage de Taugon, qui possède un grand potentiel écologique notamment pour la nidification de certains oiseaux d’eau, est entretenu par plusieurs dizaines de moutons. L’éco-pâturage a en effet été mis en place depuis 2017 par la communauté de communes et le Parc Naturel Régional du Marais Poitevin dans cet espace riche, fragile et peu facile d’accès. En plus de nos amis à laine, on a donc la chance d’apercevoir de magnifiques bêtes à plumes !

Le sentier débouche sur le charmant lieu-dit des Combrands. On y flâne, on observe les maisons typiques, construites au bord de l’eau… Les habitants profitent des rayons de soleil le long des levées. Les saules pleureurs donnent au village une parfaite image de carte postale. On aperçoit une abeille porter le pollen de fleurs en fleurs et perpétuer ainsi la vie, et l’on en a presque les larmes aux yeux. L’eau omniprésente, rappelle la vie des maraîchins, qui longtemps se sont déplacés en barque au cœur du marais.

Il est alors temps de poursuivre notre route où petits ponts et passerelles se succèdent. Les sentiers ombragés offrent d’appétissantes mûres jusqu’au retour au site des Echappées Nature de Taugon. On retrouve les villageois aperçus lors du départ, jouant au pied des lagunes.

Seraient-ce les mûres ? Serait-ce la brise ? Comme un murmure, un appel se fait sentir… comme un petit goût de reviens-y.

Découvrir le circuit

avatar-aurore
Nature
Écrit le 03/09/2021
Aurore, artiste en herbe